Quelles sont les conditions pour obtenir une aide à domicile?

Au moment de la retraite, les ressources diminuent mais les besoins augmentent. Lorsque l'on arrive dans le grand âge, la dépendance fait que l'on peut avoir besoin d'une aide à domicile. Cela représente un coût non négligeable qui vient s'imputer sur le budget retraite.

Sous certaines conditions, vous pouvez avoir le droit à une aide à domicile. Mais qui a le droit à une aide à domicile? Et à quelles aides pouvez-vous prétendre? C'est le sujet de cet article sur l'accès aux services à la personne.

Qui peut prétendre à une aide à domicile?

L'aide ménagère à domicile fait partie des prestations sociales qui sont attribuées aux personnes âgées sous certaines conditions. L'aide attribuée dépend de la perte d'autonomie et donc de l'assistance dont vous allez avoir besoin. Le niveau de l'aide allouée dépend des revenus de la personne aidée. Cette aide a vocation à favoriser le maintien à domicile des personnes. Pour le bénéficiaire, ceci permet d'éviter le placement en établissement spécialisé ou même dans certains cas l'hospitalisation.

Perte d'autonomie modérée


Si vous êtes autonome dans votre vie quotidienne mais que vous avez besoin d'aide pour faciliter certaines tâches, vous pouvez vous tourner vers votre caisse de retraite, le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) ou la mairie de votre commune.

Les conditions pour obtenir le financement d'une prestation sociale d'aide ménagère à domicile par le conseil départemental sont les suivantes :

  • Avoir au moins 65 ans (ou 60 ans pour les personnes en situation d'inaptitude au travail).
  • Souffrir d'un manque d'autonomie dans la réalisation des tâches ménagères.
  • Ne pas percevoir l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie).
  • Avoir des ressources mensuelles inférieures à un plafond (en 2020 : 903,20 € pour une personne seule et 1.402,22 € pour un couple).

Si vous n'êtes pas éligible à cette aide, vous pouvez vous tourner vers votre caisse de retraites. Certaines caisses de retraite proposent des prestations à la personne âgée en fonction de conditions particulières.

Perte d'autonomie lourde


Si votre perte d'autonomie est plus lourde et que vous avez des difficultés pour vous déplacer, vous lever ou vous laver, vous relevez alors de l'Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Cette aide sociale est gérée au niveau du département.

Les conditions pour bénéficier de l'APA sont les suivantes :

  • Avoir au moins 60 ans.
  • Souffrir d'une perte d'autonomie importante vous empêchant de réaliser seul les actes de la vie quotidienne. Votre état de santé peut nécessiter une surveillance régulière.

La perte d'autonomie est évaluée suivant la grille Aggir qui définit plusieurs degrés dans le niveau de dépendance. Seules les personnes les plus dépendantes peuvent prétendre à l'APA. C'est aussi le niveau de dépendance qui dicte le montant de l'allocation versée à la personne âgée.

L'APA concerne les seniors résidant à domicile mais aussi ceux qui sont en Ehpad. Le montant versé dépend également de vos revenus mensuels. Plus vos revenus sont élevés et moins votre APA le sera.

A quoi sert l'allocation?

Les aides financières versées aux retraités peuvent être utilisées pour rémunérer une auxiliaire de vie mais aussi pour réaliser des travaux d'adaptation du logement. C'est souvent indispensable pour assurer le maintien à domicile lorsque la perte d'autonomie est forte, notamment pour les personnes handicapées ou en situation de handicap. L'APA peut également servir à payer, au moins en partie, le portage de repas à domicile.

Cette aide aux personnes dépendantes peut notamment intervenir pour :

  • Réaliser le ménage courant du logement.
  • Apporter un support dans les actes essentiels de la vie.
  • Faire les courses et préparer les repas.
  • Aider à la toilette et les soins non médicaux.
  • Faire la lessive et le repassage.
  • Assister au moment du lever et du coucher.
  • Participer avec la personne aidée à des activités ayant pour objet de maintenir le lien social.

L'intervention des auxiliaires de vie au domicile de la personne est d'un grand secours dans de nombreuses situations. C'est bien souvent le premier lien et malheureusement aussi parfois le seul subsistant dans la vie sociale. Pour autant, votre aide ménagère ne peut pas tout faire et sa prestation a certaines limites :

  • Elle ne peut pas réaliser d'actes médicaux habituellement effectués par un médecin ou une infirmière.
  • Elle ne peut pas effectuer des démarches administratives entrainant des dépenses.
  • Elle ne fera pas de gros travaux d'entretien.

Vous ne pouvez pas attendre d'une femme de ménage qu'elle remplisse des tâches susceptibles d'engager sa responsabilité. D'un autre côté, vous devez assurer sa sécurité et ne pas lui demander d'assurer des services pour lesquels elle ne dispose pas des compétences requises.

Comment mettre en place l'aide à domicile?

L'aide à domicile peut être réalisée soit par un organisme proposant des services d'aide à la personne, soit par une personne indépendante qui va intervenir directement. Dans ce second cas, comme vous serez l'employeur, vous aurez certaines démarches à accomplir. L'avantage du service d'aide à domicile est donc que vous n'aurez pas à gérer le recrutement et la gestion administrative de la personne employée.

En fonction de votre niveau de dépendance, grâce à l'aide financière octroyée, la personne pourra intervenir à hauteur de :

  • 30h par mois si vous êtes une personne seule.
  • 48h par mois pour un couple dépendant.

Si le système n'est pas parfait, il a le mérite d'exister. Il aide au maintien à domicile des personnes âgées. Au-delà des aides allouées par l'Etat et les collectivités locales, n'hésitez pas à solliciter votre complémentaire santé. Certaines mutuelles proposent des services de soins spécifiques à leurs affiliés.

Où trouver une aide à domicile?

Les subventions sont utiles mais encore faut-il ensuite trouver une personne de confiance capable d'assurer la prise en charge des services pendant la durée de l'accompagnement. Pour un particulier, trouver une personne compétente et fiable peut s'apparenter à un véritable parcours du combattant. En effet, la demande pour les aides à domicile a explosé alors que le secteur manque cruellement de main d'oeuvre. Il s'agit d'un métier difficile qui n'attire pas forcément beaucoup de monde.

Du coup, une personne évoluant dans le milieu de l'aide à domicile est certaine de trouver un travail rapidement. Les personnes à la recherche d'un emploi dans le secteur du service à la personne sont plutôt rares. Dans un premier temps, vous pouvez laisser une petite annonce dans les commerces de votre quartier. Vous pouvez aussi contacter une association d'aide à la personne. Elles disposent d'un vaste réseau de personnel qualifié.

Une fois la perle rare trouvée, il faudra la fidéliser en évitant de lui confier des tâches qui n'étaient pas prévues à la base. Par exemple, s'il s'agit d'une aide ménagère, ne lui demandez pas de faire votre toilette. De la même façon, si elle est là pour faire la cuisine et les courses, ne lui demandez pas de faire le ménage si cela ne fait pas partie de ses attributions d'origine. Le contrat entre l'employeur et son aide doit être très précis et lister toutes les tâches prévues. Cela permet d'éviter les problèmes par la suite.

Une aide à domicile mécontente de sa situation n'aura aucune difficulté à trouver un employeur plus conciliant donc il faut vraiment être à l'écoute et proposer un cadre de travail basé sur la confiance et le respect mutuel.

Quel est le coût d'une aide à la personne

Le montant que vous allez payer à votre aide ménagère va dépendre du nombre d'heures réalisées chaque mois et de son taux horaire. Pour simplifier, vous pouvez partir sur une base de 15 € par heure travaillée. La personne est rarement à temps complet. En général, vous allez l'employer quelques heures par jour ou par semaine. Il existe cependant des cas où une présence permanente est requise, notamment pour les personnes très dépendantes et malades. Là, plusieurs aides sont nécessaires pour couvrir l'ensemble de la semaine et le coût est donc très élevé.

Les prestations sociales ne permettent malheureusement pas de prendre en charge les cas très lourds. Dans cette situation, un placement en établissement spécialisé peut représenter une option viable si la personne âgée ne dispose pas des ressources suffisantes pour financer une aide permanente.

Voilà, j'espère que ce guide vous a permis d'y voir plus clair sur le fonctionnement de l'aide à domicile et les différentes manières d'en bénéficier. Comme pour toutes les aides en France, il faut passer par un parcours administratif un peu complexe mais au final, le service est très utile.

D'autres articles utiles pour vivre au mieux votre retraite :

Blog sur la vie quotidienne

Florence

Mère de famille accomplie le soir, Florence est conseillère financière le jour. Ceci lui permet d'offrir des conseils pratiques sur tout ce qui touche aux domaines de la finance, de l'épargne, du patrimoine et de la retraite mais aussi de l'enfance et des loisirs.